• Présentation

L'observation et la compréhension des variations saisonnière, interannuelle et décennale du cycle du carbone océanique sont primordiales pour estimer le bilan contemporain de carbone à l'échelle planétaire et comprendre son évolution, pour évaluer l’acidification des eaux, et pour valider les modèles climatiques prédictifs (e.g., Global Carbon Project, Global Ocean Acidification Observation Network, IPCC).

Afin de compléter les observations internationales, le programme OISO (labellisé S.O./INSU en Juillet 1997, et associé au SOERE GREATGAS depuis 2010) vise à maintenir sur une longue durée l'observation des propriétés océaniques et atmosphériques dans l'Océan Indien Sud et Austral (pCO2, DIC, TA, nutritifs, Chl-a, delta13CO2,...).

Les campagnes OISO mettent à profit les navigations du Marion-Dufresne (IPEV/TAAF) durant les opérations de type Observatoire pluridisciplinaire et logistiques. Le Service d’Observation OISO, qui est lié à plusieurs programmes nationaux et internationaux (LEFE/CyBER, SOERE/GREATGASES, IGBP/SOLAS/IMBER, SOCAT, GO-SHIPS, GOA-ON…), incite des chercheurs français ou étrangers à collaborer, soit pour utiliser OISO comme plate-forme d'étude de processus, ou pour le déploiement de flotteurs (actions ponctuelles ne nécessitant pas de temps bateau, ou collaborations programmées), soit pour utiliser les données OISO, notamment pour initialiser ou valider des modèles océaniques et climatiques, ou pour l’évaluation du bilan de carbone planétaire.

Dans ce but, les observations OISO sont transmises aux bases de données dédiées et utilisées dans les synthèses internationales (LDEO, SOCAT, CDIAC, GLODAP/CARINA).

Les trajets et stations visent à réoccuper les sites régulièrement observés au cours des 30 dernières années.

Ces observations permettent de mieux comprendre la variabilité interannuelle à décennale des paramètres du CO2 océanique dans des régions clés, notamment la zone Antarctique (jusqu’à 56.5°S) et le bloom phytoplanctonique associé au Plateau de Kerguelen.

Pour certaines campagnes les prélèvements incluent la collecte de foraminifères planctoniques (coll. BIAF), qui complètent les prélèvements de surface en continu (programme REPCCOAI).

Les récentes observations OISO s’associent également aux projets THEMISTO et SOCLIM.

D’autre part, nous envisageons le déploiement de flotteurs BioArgo équipés, entre autres, d’un capteur de pH (coll. projet SOCCOM).

Lien externe vers la page du programme OISO

    • Instrumentation
    • Publications

Les publications étant relativement nombreuses, vous pouvez la liste complète dans le document suivant : Fiche Valorisation OISO