• Présentation
    • Instrumentation

La mesure de la fugacité de CO2 dans l’océan de surface et dans l’atmosphère s’effectue par un système autonome avec un analyseur infrarouge Licor 6262 (ligne France-Guyane) ou Licor 7000 (ligne France-Brésil). Le système a été décrit en détail par D. Pierrot et al. (2009). Il est composé de 3 boites : une boite humide, une boite sèche et une boite atmosphérique.

La boite atmosphérique contient le GPS, le capteur de pression atmosphérique et est installée sur le pont supérieur du navire.

La boite humide contient l'équilibrateur, les filtres, le circuit de séchage et le capteur de température de l'équilibrateur:

armoire humide
 
La boite sèche contient l'analyseur infrarouge (Licor 7000) et l'électronique du système:
armoire seche

Les boites sèches et humides sont installées près du thermosalinographe dans la salle des machines du navire. L'eau de mer arrive dans la boite humide et est évacuée vers la mer après circulation dans le système. Des flotteurs contrôlent le niveau d'eau dans le bac situé sous la boite humide afin de déterminer quand la pompe (en bleu sur la photo) doit être activée pour effectuer l'évacuation de l'eau.

installation
  • Publications
  • Données